SIVET Accueil Devenir interprète Foire aux questions (FAQ)

DEVENIR INTERPRÈTE

Trouvez un interprète

Foire aux questions (FAQ)

Questions et réponses sur les procédures à suivre pour devenir interprète au Service d'interprétation visuelle et tactile (SIVET).


1. Pourquoi une évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ ?

L'évaluation des compétences des interprètes en français/langue des signes québécoise (LSQ) est un processus obligatoire pour travailler en tant qu'interprète sociocommunautaire pour un service régional d'interprétation (SRI). Il s'agit de la même évaluation partout au Québec.

L'évaluation permet de vérifier si le candidat a les compétences pour exercer le métier d'interprète dans un contexte sociocommunautaire.

Elle permet également à tout interprète d’obtenir une confirmation de son niveau de compétences ou, dans le cas des interprètes qui travaillent déjà dans un SRI, d'accéder à un niveau de compétences supérieur : junior, intermédiaire, senior.


2. Qui sont les évaluateurs du processus d’évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ ?

L'évaluation est coordonnée et corrigée par un comité externe et anonyme. Ce comité est formé de deux (2) personnes sourdes, deux (2) personnes entendantes et d'un coordonnateur.


3. Quelles sont les étapes de l'évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ ?


4. Quels sont les frais pour l'évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ ?


5. Qu'adviendra-t-il en cas d'échec à la présélection de l’évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ ?

En cas d'un premier échec à la présélection, le candidat devra attendre six (6) mois avant de soumettre à nouveau le formulaire d'inscription.

En cas d'un deuxième échec à la présélection, une attente de douze (12) mois devra être respectée avant de soumettre à nouveau le formulaire d'inscription.

En cas d'un troisième échec à la présélection, une période de trois (3) ans devra être respectée avant de soumettre une dernière fois le formulaire d'inscription.


6. Qu'adviendra-t-il en cas d'échec à l'évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ ?

En cas d'un premier échec à l'évaluation, le candidat devra attendre six (6) mois avant de soumettre à nouveau le formulaire d'inscription.

En cas d'un deuxième échec à l'évaluation, une attente de douze (12) mois devra être respectée avant de soumettre à nouveau le formulaire d'inscription.

En cas d'un troisième échec à l'évaluation, une période de trois (3) ans devra être respectée avant de soumettre une dernière fois le formulaire d'inscription.


7. Quelles sont les étapes suivant la réussite de la présélection de l’évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ ?

Après la réussite de la présélection, un représentant du Service régional d’interprétation (SRI) concerné communiquera avec le candidat pour l'inviter à passer l'évaluation écrite et pratique.


8. Quels sont les critères d'évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ ?

Pour la présélection :

Pour l'évaluation écrite :

Pour l'évaluation pratique :


9. Est-ce que la réussite de l'évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ mènera le candidat automatiquement à l'embauche comme interprète dans un SRI ?

Non. Le candidat devra réussir une entrevue avant de se faire engager dans un SRI. Cependant, la réussite de l'évaluation est un critère de base pour l'embauche de nouveaux interprètes dans un Service régional d’interprétation (SRI).


10. Est-ce que la réussite de l'évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ est reconnue par l'ensemble des SRI ?

Oui. Les Services régionaux d’interprétation (SRI) ont travaillé ensemble afin de standardiser l'évaluation partout au Québec et, avec la participation de Service d’interprétation de l’Ontario (SIO), également en Ontario francophone.


11. Quelles sont les exigences nécessaires à la présélection de l’évaluation des compétences des interprètes en français/LSQ ?